Camille LE GOUIL

Passionnée par la nature et la biologie c’est tout naturellement que je m’oriente vers le master d’éthologie appliquée à l’université de Paris Nord suite à une licence de biologie évolutive et intégrative à Tours. Ma motivation ? Les études sur le terrain, l’apport de l’éthologie dans le milieu de la conservation des espèces qui entraîne la protection de la biodiversité dans son ensemble. Un but dans la vie ? Rendre, à mon échelle, le monde un peu meilleur et surtout me lever chaque matin pour faire quelque chose de passionnant. J’aime voyager et aller à la rencontre des populations locales. Car au-delà de la recherche scientifique, il est nécessaire de sensibiliser les citoyens à la protection de cette richesse biologique tout autour de nous. En effet, il s’avère peu efficace de réintroduire des chevaux de Przewalski en Mongolie, ou plus proche de nous le lynx dans les Vosges, si la population et les activités humaines à l’origine de son extinction sont enclines à réitérer les mêmes erreurs et maladresses.